Séjour à Marrakech: que faire?

Que faire lors d’un séjour à Marrakech? Dans cet article, je partage avec vous les lieux cultes à visiter dans la célèbre Ville Rouge et sa région. Ainsi que quelques bonnes adresses.

Lac Lalla Takerkoust, Maroc

Ancienne capitale du Maroc sous les Almoravides et cité impériale Saadienne, Marrakech est l’une des villes d’Afrique du Nord les plus populaires – riche de son patrimoine historique et majestueuse de par l’étendue de ses paysages. Effervescente de jour comme de nuit, il est donc impossible de s’y ennuyer.

Mes amies et moi sommes parties au mois de février, ce qui a la particularité de combiner deux avantages: profiter des prix hors saison, plus avantageux, sans croiser de connaissances. Désolée de paraître asociale, mais les vacances c’est pour déconnecter!!

 

SE LOGER À MARRAKECH

Nous avons séjourné dans un Riad en plein cœur de la Médina: le Riad Dar Nejma. Je tiens à souligner l’accueil particulièrement chaleureux d’Amine et Mohammed, ainsi que leur bienveillance durant tout le séjour. Rien que ça, c’est dépaysant! 

Selon moi, la meilleure façon de découvrir Marrakech et la culture marocaine si elle vous est étrangère est de loger dans un Riad: c’est comme si vous logiez chez l’habitant, car vous avez une certaine proximité avec vos hôtes. Le Riad est une forme architecturale traditionnelle du Maroc, où la maison s’articule autour d’un patio (cour intérieure à ciel ouvert). Le notre possédait un salon extérieur arboré. Les plus luxueux peuvent avoir une piscine. La chambre était simple, nous avions chacune notre couchage, et était équipée d’une salle d’eau dans le style oriental. 

Nous prenions notre petit-déjeuner sur le toit, avec une vue imprenable sur la Médina. Thé à la menthe, jus de fruit, batbout, msemen, œufs durs: un premier repas typique marocain et parfait pour entamer une journée de visite! Il est possible de dîner sur place au prix de 5 dirhams par personne (sur réservation). C’est ce que nous avons fait le premier soir.

 
 
 

QUE VISITER À MARRAKECH: PROGRAMME DE VISITE

J1 : ARRIVÉE À MARRAKECH

Nous avions décollé très tôt de l’aéroport Bâle – Mulhouse et nous étions fatiguées. Alors direction le Riad pour prendre nos marques et déballer nos affaires. À notre arrivée, on nous a servi un thé marocain et des petits biscuits (histoire de nous mettre dans l’ambiance). Puis nous nous sommes reposées un peu. Le soir, nous avons mangé sur place. Au menu: salade marocaine et tajines aux olives.

Après ce délicieux repas, nous avons rejoint l’incontournable place Jemaa el-Fna en passant par les ruelles de la Médina. Fondée au onzième siècle, Jemaa el-Fna est aujourd’hui considérée comme un symbole de Marrakech. Danseurs, chanteurs ou musiciens berbères; charmeurs de serpents, singes domestiqués; conteurs, prédicateurs, divinateurs; henné, médecine traditionnelle (prophétique); vendeurs de fruits ou de spécialités marocaines; une multitude de traditions culturelles populaires s’y concentre. Incroyable à voir de jour, mais surtout de nuit!

Nous avons traversé la place jusqu’à atteindre la Koutoubia, majestueuse mosquée édifiée par les Almohades. À la fin de sa construction en 1158, il s’agissait de l’une des plus grandes mosquées du monde islamique. Aujourd’hui, c’est une des plus anciennes. Vous ne pouvez pas la visite. Évidemment c’est un édifice religieux, elle n’est ouverte qu’aux croyants musulmans.

Nous avons également fait un saut au souk. C’est un véritable dédale de ruelles, un labyrinthe où s’agglutine stands et étalages; un joyeux pêle-mêle de produits divers. Tissus, tapis berbères, lanternes en métal, vaisselle traditionnelle, pouf en cuir, bijoux, épices. Une vraie caverne d’Ali Baba pour les négociateurs hors pair. 

Souk de Marrakech
 
 

J2 : PALAIS & TOMBEAUX SAADIENS

Première visite de la journée: les ruines du Palais el-Badi [10 dirhams l’entrée]. Il a été édifié par le sultan Ahmed Al-Mansour pour célébrer la victoire sur l’armée portugaise en 1578 durant la bataille des Trois Rois. Vous reconnaissez tous ses remparts puisque c’est là que se déroule chaque année le Marrakech du Rire.

Deuxième étape, les tombeaux Saadiens [10 dirhams l’entrée], un mausolée abritant la famille du sultan Al-Mansour et ses soldats. Encore une fois, un joyau de l’architecture hispano-mauresque.

Mais selon moi, le plus spectaculaire est le Palais de la Bahia [10 dirhams l’entrée], entièrement décoré de marbre italien et de zelliges caractéristiques de l’architecture arabo-andalouse. Le choix des matériaux, les gravures, les mosaïques multicolores… chaque détail a été pensé pour rendre le palais grandiose!

Après avoir longuement marché d’un endroit à l’autre, nous avons passé notre fin d’après-midi au Jardin de la Menara, à l’ombre des oliviers.

Le soir nous avons dîné au Comptoir Darna. C’est un restaurant branché du côté de Guéliz: ambiance tamisée, danseuses orientales pour animer la soirée, et menu purement marocain. Pour moi, kémia (assortiment de salades) et pastilla au poulet. J’en salive encore. 

Palais el Badii
Palais de la Bahia
Palais de la Bahia
Tombeaux saadiens, Marrakech
 
 

J3 : GUÉLIZ & HIVERNAGE

Cette troisième journée, nous l’avons passé exclusivement dans la Nouvelle Ville. Plus précisément dans le quartier de Guéliz. Construit à l’époque coloniale française, Guéliz contraste totalement avec la Médina: architecture d’inspiration occidentale, grandes enseignes internationales, restaurants haut de gamme, hôtels luxueux. Loin du folklore de la place Jemaa el-Fna. 

Cocon de plénitude niché en plein cœur de la ville, le Jardin Majorelle [50 dirhams l’entrée] est mondialement connu pour sa Villa de style art déco aux façades bleu de cobalt et jaune curry. Fondé par l’artiste peintre Jacques Majorelle, puis racheté par Yves Saint Laurent, ce musée à ciel ouvert regorge de plantes et d’arbres exotiques venus des quatre coins du monde: 300 espèces sont répertoriés (nymphéas, jasmins, yuccas et j’en passe). Attenant au jardin, une partie musée sur la culture berbère et quelques esquisses du couturier.

Et dire que cette merveille a failli être rasé au profit d’un complexe hôtelier!

Jardin Majorelle, Marrakech
Jardin Majorelle, Marrakech - 2
« Depuis de nombreuses années, je trouve dans le jardin Majorelle une source inépuisable d’inspiration et j’ai souvent rêvé à ses couleurs qui sont uniques »
Yves Saint Laurent
 

L’après-midi, petite pause gourmande sur la terrasse du Menara Mall dans le quartier d’Hivernage à déguster un dessert glacé chez Oliveri. Nous n’avions pas spécialement envie d’y faire du shopping, seulement de souffler au frais dans l’un des plus grands centres commerciaux de la ville. Son architecture à la fois contemporaine et traditionnelle n’a rien à envier aux grands magasins occidentaux. J’ai particulièrement aimé l’étage Souk dont le décor met en avant l’artisanat et le chic marocain.

Le soir nous avons dîné chez O’Mammy Burger. Le restaurant a une terrasse qui surplombe les terrains de golf. Pas de spécialité locale cette fois, vous l’aurez deviné. Mais un délicieux cheesecake face à un magnifique couché de soleil.

 
 

J4 : QUAD DANS LE DÉSERT

Plutôt qu’une balade en chameau, nous avons préféré une demie journée d’excursion en quad au lac Takerkoust et dans le désert d’Agafay avec Raid Quad Maroc. Le paysage est époustouflant : nous avons traversé des forêts d’Eucalyptus, surplombé des villages berbères et mangé chez l’habitant, admiré différents panoramas sur le lac (dont le fameux « Plateau ») avec en fond les montagnes de l’Atlas.

Pour cette quatrième soirée, nous avons dîné au bar-restaurant du Sofitel, le So Lounge. Habituellement bondé en été – pour cause, on y voit défiler des stars de la chanson – nous avons pu profiter d’une soirée en toute intimité. On a tout de même eu droit à un petit concert pendant le repas, l’ambiance était très sympa et on y a bien mangé. Encore une pastilla pour moi (j’aime trop ça) accompagné d’un Virgin Mojito bien frais.

Lac Lalla Takerkoust, Maroc
 
 

J5 : HAMMAM & SHOPPING

Pour boucler notre séjour, nous nous sommes fait plaisir en passant une journée au hammam – et dans la pure tradition marocaine, s’il vous plait! Nous sommes allées au Vita Diet, situé à Gueliz.

C’était génial mais je ne suis pas certaine de le conseiller aux touristes – une connaissance sur place a négocié le prix pour nous, et leur clientèle est plutôt locale. 

L’essence de rose parfumait tout le hammam, l’atmosphère était très apaisante. Nous avons fait la totale : bain de vapeur, gommage au savon noir, masque au rhassoul, séance de massage aux huiles végétales, soin du visage à l’eau de rose, brushing. Sans oublier le rituel du thé (accompagné de petites sucreries) préparé avec la plus grande délicatesse.

Le soir, on s’est imprégné une dernière fois de l’effervescence de la ville. Dernière balade dans la Médina. Derniers achats au souk. Petits jus de fruit frais avant de rentrer faire les valises. Un séjour inoubliable.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.