Exposition au soleil : les gestes à adopter

Qu’on profite de la chaleur du soleil face à une eau translucide ou qu’on lézarde sur l’herbe fraichement coupée, les rayons UV peuvent endommager notre peau et causer des lésions irréversibles. Car même si le soleil est un excellent allié pour faire grimper notre taux de vitamine D, il n’en reste pas moins dangereux pour notre santé. Voici donc les gestes à adopter pour se protéger avant, pendant et après l’exposition au soleil.

Exposition au soleil : illustration

PRÉPARER SA PEAU À L’EXPOSITION AU SOLEIL

Tout d’abord privilégiez les aliments riches en antioxydants. Les vitamines A, C et E sont excellentes pour lutter contre les radicaux libres et prévenir le vieillissement cutané. Je vous renvoie vers cet article du Figaro Santé (cliquez) pour de plus amples détails. Vous pouvez également faire une cure de super-aliment riche en bêta-carotène comme la spiruline ou l’urucum.

Nourrissez votre peau à l’aide d’une huile végétale riche en caroténoïdes, pigments végétaux réputés pour activer naturellement le bronzage: carotte, framboiseargousier, pépins de tomate, chaulmoogra, buriti, à vous de choisir. Effet bonne mine garanti!

Enfin, n’oubliez pas d’exfolier votre peau. Le gommage stimule le renouvellement cellulaire et débarrasse la peau de ses impuretés. En éliminant les cellules mortes et en désincrustant les pores, vous obtiendrez un bronzage plus uniforme et durable.

Exposition au soleil : avant, l'huile de carotte et les super-aliments

SE PROTÉGER PENDANT L’EXPOSITION AU SOLEIL

On ne s’improvise pas petit chimiste: créer soi-même une crème solaire n’est pas une mince affaire. Ne jouez pas avec votre santé!

Privilégiez un produit à la composition la plus naturelle possible et si c’est bio c’est encore mieux. Pourquoi? Les crèmes issues de la pétrochimie sont bourrées d’ingrédients nocifs pour notre santé et dangereux pour la planète: perturbateurs endocriniens, allergènes, polluants… la liste est longue. Certains affectent même le lait maternel, c’est pour dire. Dites NON à toutes ces cochonneries!

Ingrédients à bannir: l’oxybenzone / le retinyl palmitate / les benzophénones / l’octyl-méthoxycinnamate ou OMC / le méthylbenzylidène camphre ou 4-MBC / le benzylidène camphre ou 3-BC / l’acide para-amonibenzoïque ou PABA.

Préférez une protection minérale à l’oxyde de zinc (« zinc oxide ») ou au dioxyde de titane (« titanium dioxide ») comme dans la gamme ALGA MARIS des Laboratoires de Biarritz. En terme de composition, c’est ma préférée: aucun ingrédient nocif et très efficace, elle a fait ses preuves lors de mes vacances en Calabre. Cette crème solaire me suit depuis 3 ans maintenant et je me vois difficilement en changer. 

RAPPEL: n’oubliez pas de vous tartiner de crème régulièrement, surtout lors d’activités physiques et après la baignade. Pensez aussi à vous protéger en milieu de journée avec un t-shirt, des lunettes de soleil et un chapeau afin d’éviter les insolations. Et par pitié, stop aux idées reçues: bronzer tout en se protégeant, c’est compatible à 100%.

Exposition au soleil : pendant, une protection solaire minérale
 

APRÈS L’EXPOSITION : APAISER & HYDRATER

Après l’exposition, la peau a besoin d’être apaisée et hydratée. Les produits que je vais vous proposer sont économiques et anti-gaspi. Profitez des bienfaits de produits multi-usage à un prix raisonnable.

  • je calme et apaise la peau à l’aide d’un HYDROLAT*. La fleur d’orangerla camomille, la menthe poivrée sont réputées pour leurs propriétés calmantes.

  • j’apaise la peau, hydrate la couche superficielle de l’épiderme et réactive la régénération cellulaire avec le GEL D’ALOÉ VERA PUR*.

  • j’hydrate plus en profondeur et soigne/préviens les coups de soleil avec le BEURRE DE KARITÉ.

* Les bienfaits des hydrolats et de l’aloe vera sont décuplés lorsqu’ils sont conservés au frais.

Exposition au soleil : après, l'importance d'apaiser et stimuler la régénération cellulaire

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.