Épilation maison au naturel

Les poils ont une utilité des plus importantes : ils protègent la peau des rayons UV, des changements de température et la maintiennent hydratée. Alors forcément lorsqu’on les arrache, notre peau ressent cela comme une agression. Cela fait trois ans que je n’ai pas touché au rasoir: je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. J’utilisais un épilateur électrique pour gagner du temps, erreur fatale : il a considérablement sensibilisé ma peau. Depuis je suis passée à l’épilation maison au naturel et il faut dire que ma peau réagit beaucoup mieux.

 

AVANT PROPOS

Avant de me lancer dans l’épilation en solo, j’ai décidé de prendre rendez-vous en institut. C’est un coût (comptez une soixantaine d’euros par mois pour un forfait « jambes, aisselles, maillot ») mais la meilleure solution si vous n’avez jamais utilisé de cire chaude.

Au moins trois séances seront nécessaires pour affiner les poils. Votre esthéticienne pourra ensuite vous donner toutes les astuces nécessaires pour vous aider à réaliser l’épilation chez vous. Il est primordial d’adopter les bons gestes, et c’est toujours mieux à l’aide d’une professionnelle.

L’épilation maison au naturel est une solution plus économique et plus saine. Les produits proposés pour accompagner ce rituel seront minimalistes et « prêt-à-l’emploi », avec une composition la plus propre possible. Ils pourront être utilisés sur n’importe quelle partie du corps, y compris sur zones délicates.

 
 

1/ GOMMER SA PEAU RÉGULIÈREMENT

Un GOMMAGE effectué de façon régulière permet de nettoyer la peau, d’éliminer les impuretés et de prévenir l’apparition des poils incarnés. Ce soin étant abrasif, il faut l’adapter à son type de peau :

  • Si vous avez une peau NORMALE, effectuez un gommage 1 à 2 fois par semaine ;

  • Sur peau GRASSE : 2 fois par semaine ou plus si vous jugez en avoir besoin ;

  • Sur peau SÈCHE ou SENSIBLE : une fois grand maximum ;

  • Pour les ZONES DÉLICATES privilégiez un gommage doux, sans aborder la zone intime et sans geste brusque.

♥ Optez pour un gommage à grains (café, sucre, sel) ou un gommage enzymatique (substances actives d’origine botanique) aux acides de fruits, très efficaces pour décoller les poils.

Le gommage au sel pour décoller les poils
 

2/ DÉSINFECTER SON MATÉRIEL & LA ZONE À ÉPILER

Deux gestes sont à mon sens essentiels dans l’épilation maison au naturel pour éviter les inflammations cutanées. Tout d’abord, il faut désinfecter son matériel (pince à épiler, spatule en bois) avec de l’alcool à 60° avant chaque utilisation. Les bandes tissées doivent également être propres. Enfin, un réflexe que nous n’avons pas toujours : assainir notre peau.

♥ Purifiez votre peau à l’aide d’un HYDROLAT aux propriétés antiseptiques (HY DE LAVANDETEA TREEMENTHE POIVRÉE). Appliquez à l’aide d’un coton ou pulvérisez directement sur la zone à épiler.

♥ Vous pouvez également utiliser le SOIN ANTI-POILS INCARNÉS ACORELLE. Son format spray ultra-pratique et sa composition permettent d’exfolier la peau rapidement et tout en douceur. Explications de la marque sur les 4 ingrédients présents :

« Le complexe d’AHA naturel stimule le renouvellement cellulaire, élimine les cellules mortes et favorise la repousse franche du poil. L’alcool bio à l’action purifiante, agit en association avec l’extrait de miel bio qui lutte contre les irritations et régénère les cellules de la peau ; prévenant ainsi la formation de poils sous la peau et les boutons. L’aloe vera vient supporter l’action purifiante grâce à ses vertus apaisantes. » 

 
 

3/ CHOISIR SA CIRE DÉPILATOIRE

PRÉAMBULE

Les cires dépilatoires conventionnelles contiennent des parabènes, des dérivés d’huile minérale, des hydrocarbures de synthèse et des particules plastiques. Deux antioxydants synthétiques classés parmi les perturbateurs endocriniens avérés, cancérogènes et hautement toxiques, sont également présents dans certaines d’entre elles.

L’industrie agroalimentaire interdit certains ingrédients, mais ces mêmes ingrédients sont parfois tolérés dans nos produits d’hygiène. Pourtant la peau est une écumoire : elle laisse pénétrer des substances toxiques qui peuvent infecter notre sang et nos organes vitaux.

Les adeptes de chimie moderne diront qu’à faible dose ces substances ne sont pas nocives. Mais QUID de l’effet cocktail, lorsqu’elles sont cumulées dans les produits que l’on utilise au quotidien ?

Peu de marques proposent des cires à la COMPOSITION NATURELLE, au mieux SAINE. Ce qui est certain : bannissez d’office les cires avec une liste d’ingrédients à rallonge. La couleur est aussi un bon indicateur : à moins que les abeilles aient butinées des M&M’s, une cire bleu ou rose est certainement artificielle.

Les templates ci-dessous vous aideront à décrypter les compositions et vous alerteront sur les risques de certaines substances. Vous pourrez ainsi mieux orienter votre choix.

Épilation maison au naturel : les substances à éviter
Épilation maison au naturel : les substances à éviter 2
Épilation maison au naturel : les substances à éviter 3
 

ÉPILATION MAISON AU NATUREL : LES GESTES À ADOPTER

Une douche chaude avant l’épilation permet d’ouvrir les pores de la peau. L’opération sera ainsi moins douloureuse.

Il est préférable de s’épiler en fin de journée, avant la régénération cellulaire : pendant la nuit, les petites rougeurs et démangeaisons ont plus de chance de se résorber. De plus, on évite le frottement des vêtements et les inconforts pendant la journée.

Pour absorber l’humidité de la peau et permettre à la cire de mieux adhérer aux poils, vous pouvez appliquer du talc. Son utilisation est facultative, mais elle peut aider à préparer les zones délicates. À combiner avec de l’amidon de maïs, pour obtenir une poudre plus fine et efficace.

Sur peau propre et sèche, étalez la cire dans le sens inverse de la pousse du poil, en fine couche. Retirez la bande dans le sens de la pousse, d’un geste rapide. Tendez la peau pour faciliter le geste si besoin. Les poils du pubis sont généralement plus épais et la peau y est très fine : cette zone nécessite une attention particulière. On étale la cire de façon plus fine encore.

 

LES PRODUITS DÉPILATOIRES QUE J’UTILISE

♥ Ma cire préférée : la CIRE ORIENTALE AU SUCRE, l’indispensable de l’épilation maison au naturel. Douce pour la peau, elle retarde la pousse des poils et les affine sur le long terme. J’utilise celle de la marque BY U ou ACORELLE mais si vous savez la faire, c’est encore mieux! La cire orientale permet d’épiler toutes les parties du corps, y compris les zones les plus sensibles. Petit tableau comparatif :

Épilation maison au naturel : comparatif des cires
Le parfum de la cire By U est synthétique, tandis que la cire Acorelle contient de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang
 

♥ Pour épiler les zones délicates j’utilise la CIRE ROYALE SANS BANDE ACORELLE. C’est une petite contenance. Elle est géniale et très efficace, mais encore faut-il avoir le coup de main et maîtriser l’application… c’est pourquoi je la déconseille si vous n’avez pas l’habitude de l’épilation maison. À utiliser sur poils courts, sinon bonjour les douleurs.

INCI : GLYCEYL ROSINATE (dérivé de résine de pin), CERA ALBA (cire d’abeille), RICINUS COMMUNIS SEED OIL (huile de ricin), HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL (huile de tournesol), LILIUM CANDIDUM BULB EXTRACT (extrait de lys blanc).

♥ Pour gagner du temps, j’utilise les BANDES DE CIRE FROIDE ACORELLE CORPSVISAGE / AISSELLES & MAILLOT. La cire froide doit être utilisée occasionnellement, surtout si vous avez une peau sensible et réactive.

INCI : GLYCERYL ROSINATE (dérivé de résine de pin), RICINUS COMMUNIS SEED OIL (huile de ricin), CERA ALBA (cire d’abeille), ARGANIA SPINOSA KERNEL OIL (huile d’argan), HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL (huile de tournesol), ALOE BARBADENSIS LEAF EXTRACT (aloe vera).

 
Les bandes de cire froide dépilatoire prêt-à-l'emploi
 

4/ ADOPTER UNE ROUTINE DE SOIN POST-ÉPILATOIRE

APAISER, PRÉVENIR & CALMER L’INFLAMMATION

Tout de suite après l’épilation, appliquez du GEL D’ALOE VERA ou une HUILE VÉGÉTALE aux propriétés calmantes : calendula, camélia, cameline…

LE GEL D’ALOE VERA est un soin gorgé de bienfaits qu’on ne présente plus : hydratant, cicatrisant, antiseptique, anti-inflammatoire, antiallergique, régénérateur cellulaire…

♥ L’HUILE SOS APAISANTE ACORELLE : à l’huile de rose musquée et d’argan antioxydantes ; enrichit en extrait de Boswellia Serrata pour prévenir les rougeurs et les démangeaisons.

L’HUILE VISAGE PRÉCIEUSE AROMA-ZONE : à l’huile de cerise, framboise, grenade, hibiscus et argousier. Ce soin exceptionnellement riche en antioxydants favorise la régénération cellulaire. Je détourne son utilisation première car elle apaise parfaitement la peau du corps après l’épilation.

NB : il est fortement déconseillé d’appliquer directement de l’eau sur votre peau les 24H suivants l’épilation. Les gommages sont déconseillés pendant 48H.

Les soins post-épilatoire: soulager l'inflammation

 

HYDRATER & NOURRIR SA PEAU QUOTIDIENNEMENT

Hydrater et nourrir sa peau quotidiennement facilite les prochaines épilations : la peau sera plus lisse, plus douce et plus souple. Ce soin dépend de la problématique de votre peau. Pour ma part, j’ai choisi un soin m’aidant à ralentir la pousse des poils et à prévenir l’apparition des poils incarnés.

Mais qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Dit simplement, un poil incarné est un poil qui n’arrive pas à percer la barrière cutanée et qui pousse sous la peau. Le problème est bénin mais très inesthétique. L’épilation rend notre peau plus vulnérable, nos follicules pileux (ou pilo-sébacés) peuvent alors s’infecter de façon profonde ou superficielle. Dans le dernier cas, il faut s’armer de patience pour pouvoir l’extraire. En revanche, si l’infection est profonde et que le poil incarné se transforme en kyste, il faut impérativement faire appel à un dermatologue.

 

♥ J’utilise l’HV DE SOUCHET depuis plusieurs mois et je peux vous garantir que les effets sont spectaculaires. La repousse est plus lente, plus fine et éparse (je n’ai plus de poils par endroit). Cette HV fait partie de mes indispensables beauté.

♥ Quant à l’HV DE NIGELLE, elle est excellente pour traiter la plupart des problèmes de peau. Grâce à son action anti-inflammatoire, elle m’aide à me débarrasser des poils incarnés.

 

En ce moment, j’expérimente une recette avec d’autres actifs pour me débarrasser durablement des poils incarnés et améliorer l’aspect de ma peau. Je vous en parlerai dans un autre article le moment venu.

Les huiles de soin post-épilatoire

 

no products

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.