DIY – soin poils incarnés

Je partage avec vous 2 soins, composés d’ingrédients 100% naturels, qui vous permettront de traiter efficacement les poils incarnés et ralentir la pousse des poils. Mais d’abord, petit rappel des fondamentaux.

Découvrez également mon article complet sur l’épilation maison au naturel en cliquant ici.

Soin poils incarnés : 2 produits pour en venir à bout efficacement et durablement

 

QU’EST-CE QU’UN POIL INCARNÉ ?

On qualifie de poil incarné, un poil qui dévie de son « trajet habituel » pour continuer à pousser sous la peau, sans percer la barrière cutanée. Le problème est généralement bénin, car le poil finit bien souvent par sortir de lui-même.

Mais dans certains cas, il s’incarne, provoquant rougeur et inflammation. Non traité, la « petite boule » qu’il forme peut alors s’infecter et, dans le pire des cas, se transformer en kyste.

Il est alors impératif de consulter un dermatologue – de préférence orienté naturopathie.

 

FACTEURS FAVORISANT L’APPARITION DES POILS INCARNÉS

  • Le rasage ou l’épilation à rebrousse-poil, lorsque les poils sont rasés ras ou épilés dans le sens inverse de la pousse. C’est le geste qui favorise le plus les poils incarnés. Pour cause. En arrachant le poil dans le sens inverse de la pousse, on modifie sa trajectoire ;

  • Un poil qui pousse en « tire-bouchon » : au lieu d’être lisse, sa courbure s’est modifiée. Il est frisé, et est donc plus à même de dévier de sa trajectoire initiale ;
  • Le frottement des vêtements, surtout lorsqu’ils sont près du corps. Cette friction épaissit la barrière cutanée, et les poils auront plus de mal à la percer ;

  • Une peau épaisse et/ou très sèche, en manque de nutrition et de souplesse.

 

PREMIERS GESTES À ADOPTER POUR LIMITER LEUR APPARITION

  • Éviter de triturer la peau avec ses ongles, et ne pas extraire les poils avec une pince à épiler. Surtout si elle n’a pas été désinfecté au préalable. Cela est inutile, car le poil risque de pousser exactement de la même manière. Et en prime, vous aurez une vilaine cicatrice ;

  • S’épiler dans le sens de la pousse ou utiliser une crème dépilatoire. Il convient d’arracher le poil dans le sens de la pousse, pour les raisons énoncées précédemment ;

  • Désinfecter sa peau, et intégrer des produits aux vertus anti-inflammatoires dans sa routine, à appliquer localement. Les actifs sont les mêmes que dans le traitement de l’acné ;

  • Nourrir sa peau quotidiennement afin de la rendre plus lisse, plus douce et plus souple. Et ne pas oublier de réaliser des gommages pour éliminer les cellules mortes et aider les poils à percer la barrière cutanée. 

 

GOMMAGE & NUTRITION : LES MOTS D’ORDRE

Pour venir à bout des poils incarnés, il est important d’intégrer les gestes suivants dans votre routine de soin corporel.

  • Exfolier la peau en réalisant un gommage à grains (marc de café, sucre, sel) ou au savon noir. Vous pouvez accompagner ce dernier d’un gant de Kessa ou Loofa.

  • Hydrater la peau en vaporisant une eau florale ou un hydrolat aux vertus apaisantes ou purifiantes : camomille, fleur d’oranger, tea tree, romarin, menthe poivrée, lavande… au choix.

  • Nourrir la peau à l’aide d’un corps gras, comme une huile ou un beurre végétal : karité, mangue, huile de jojoba, oléine de karité, souchet, nigelle… au choix.

Ne négligez pas ces soins. Auquel cas, vos efforts seront vains. Il faudra de la RÉGULARITÉ et de la PATIENCE pour constater des résultats probants.


Si les soins cités précédemment n’ont pas suffit à résoudre votre problème de peau, voici deux recettes, bien plus efficaces, qui pourront vous aider.


SOIN POILS INCARNÉS #1

LOTION PURIFIANTE – POUSSE LENTE

Cette lotion est gorgée d’actifs aux propriétés anti-inflammatoires et purifiantes, indispensables dans le traitement des poils incarnés.

Elle contient en effet de l’huile végétale (HV) de nigelle, dont les bienfaits, surtout sur les peaux à problèmes, ne sont plus à prouver. Ainsi que de l’HV de souchet, efficace pour ralentir la pousse et affiner les poils.

Les huiles essentielles de carotte et de romarin sont tonifiantes, purifiantes, régénérantes et réparatrices. Leur action est vraiment complémentaire dans ce soin, mais si vous n’en n’avez pas, vous pouvez vous abstenir de les rajouter.

Le gélisucre est un émulsifiant contenant de la glycérine végétale, aux propriétés hydratantes. Sa présence est indispensable car il permet de lier les différentes phases de la préparation – l’acide salicylique étant insoluble dans les huiles.

MATÉRIEL :
INGRÉDIENTS :
ÉTAPES DE PRÉPARATION :
  • Dans un bol, mélangez les huiles végétales ;

  • Versez le gélisucre dans un bol séparé et incorporez petit à petit l’huile végétale (goutte à goutte). Mélangez bien à l’aide d’un fouet entre chaque ajout ;

  • Vous devriez obtenir une texture gel. Ajoutez à présent l’acide salicylique et les huiles essentielles ;

  • Transvasez la préparation dans votre flacon : elle est prête !

MODE D’EMPLOI :

Appliquez le soin tous les 2 jours sur une peau propre et préalablement hydratée. Évitez un usage prolongé.

Chauffez quelques gouttes du gel entre vos mains pour l’activer, avant de l’appliquer sur la zone à traiter. 

Ma lotion pour traiter les poils incarnés


SOIN POILS INCARNÉS #2

EXFOLIANT PRÉ-ÉPILATION AUX AHA

Ce gommage combine exfoliation mécanique, avec la poudre de noyaux d’abricot, et exfoliation chimique, grâce aux acides de fruits (AHA). Il élimine les cellules mortes en douceur, tout en stimulant le renouvellement cellulaire. Les AHA sont également efficaces pour traiter les cicatrices.

MATÉRIEL :
  • Mini-fouet
INGRÉDIENTS :
ÉTAPES DE PRÉPARATION :
  • Mélangez l’ensemble des ingrédients directement dans le pot : votre gommage est prêt !

MODE D’EMPLOI :

Réalisez le gommage une fois par semaine maximum. Après le soin, évitez d’exposer vos membres au soleil car les AHA sont photosensibilisants.

Gommage exfoliant pour poils incarnés

Et vous. Qu’utilisez-vous comme soin contre les poils incarnés ?



PRÉCAUTIONS D’EMPLOI :

*HE de romarin : contient des cétones, risque neurotoxique et abortif. Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement, ni chez les enfants de moins de 7 ans, les sujets épileptiques et les personnes âgées sensibles. Effet « progesteron-like » possible, à prendre en compte en cas de problèmes hormonaux. Contre-indiquée en cas de mastose ou d’antécédents de cancers hormono-dépendants (cancer du sein, ovaire, endomètre). Eviter tout surdosage et éviter une utilisation prolongée.

**HE de carotte : ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants. Usage interne thérapeutique réservé au thérapeute.

Suivre:

3 Commentaires

  1. 20 février 2021 / 12h49

    Je ne savais pas que l’on pouvait épiler dans le sens de la pousse !
    Pour l’épilation, je vais chez l’esthéticienne… j’ai beaucoup de mal à prendre soin de moi et du coup je pense que si je devais le faire moi-même je mettrais du temps à me décider et ça me saoulerait… je me rends compte aussi qu’en lisant ton article je me dis « oh lala, faire ses propres produits, ça prend du temps c’est relou » alors que je veux à terme faire ma propre lessive… du coup, de cette absence de logique je me dis que c’est parce que ces produits concernent les soins du corps et que c’est pour ça qu’une petite lumière s’allume en moi pour que j’ai pas envie de passer le pas… c’est d’autant plus perturbant que ma bonne résolution cette année c’était de prendre soin de moi ! Y a encore du boulot !
    Mais même si je saute le pas et fait ces produits, je pense que j’irai quand même chez l’esthéticienne parce que ça me détend pas mal et j’aime bien l’effet « petite cabine en dehors du monde » haha 😛

    • Daphné x DOLCEIRA
      Auteur/autrice
      21 février 2021 / 9h42

      Hello, je comprends tout à fait ! J’aimais aussi aller chez l’esthéticienne mais je suis passée à l’épilation maison essentiellement pour une raison de coût. L’épilation dans le sens de la pousse, c’est un conseil de dermato – et c’est vrai que depuis, le problème s’est pas mal résorbé pour moi. On a l’habitude de le faire à rebrousse-poil parce que ça va plus vite, mais c’est aussi le meilleur moyen d’infecter des follicules pileux sains. Maintenant pour le soin… c’est un pas à prendre – et ça fait tellement du bien, que tu l’intégreras facilement à ton rituel, j’en suis certaine !!

      • 23 février 2021 / 14h45

        C’est vrai que l’esthéticienne représente un coût certain !
        Mon rituel… faudrait-il encore que j’en ai un haha ^^ » Mais c’est ma bonne résolution de l’année donc à un moment donné va falloir que je passe à la vitesse supérieure, sinon on sera en Décembre 2021 que j’aurais encore rien fait x)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.