Instagram

Prendre soin de ses cheveux au naturel : décryptage

Vous êtes-vous déjà intéressé à la composition des produits que vous aviez dans votre salle de bain? Car si ce n’est pas encore le cas, vous seriez surpris… Être passée au naturel a été une vraie révélation pour moi. Depuis plus de cinq ans, j’ai exclu de ma routine capillaire les produits aux compositions douteuses. Et mes cheveux me remercient ! Dans ce nouvel article, j’ai donc décidé de partager les conseils de base pour prendre soin de ses cheveux au naturel. Mais je vais surtout vous apprendre à décrypter les étiquettes de vos produits.

Prendre soin de ses cheveux au naturel

LES PREMIERS GESTES À INTÉGRER

  • Votre peau, vos cheveux, vos ongles reflètent votre état de santé général. Une alimentation saine, équilibrée, ainsi qu’un bon niveau d’hydratation sont donc essentiels.

  • Lavez vos cheveux une à trois fois par semaine mais pas plus. Le sébum étant une barrière protectrice naturelle, le cuir chevelu se sent agressé par des lavages trop fréquents. Même problème si vous avez la main lourde avec le shampoing. Vous risquez, au contraire, de produire du sébum en excès.

  • Enfin n’oubliez pas de prendre rendez-vous chez les coiffeurs. En effet, couper ses cheveux, surtout s’ils sont abîmés, va stimuler la pousse et prévenir les fourches.

 


LE SHAMPOING

Le shampoing a pour utilité de nettoyer le cuir chevelu et d’éliminer les impuretés. Tous ont pratiquement les mêmes propriétés et les mêmes principes actifs, inutile donc de dépenser une fortune dans une bouteille.

Un cuir chevelu sain garantit une belle chevelure alors ne négligez pas le choix de votre shampoing. Celui-ci doit correspondre à votre problématique : fortifiant, purifiant, nourrissant, sébo-régulateur, volumateur…

MODE D’EMPLOI : massez le cuir chevelu du bout des doigts, sans insister sur les longueurs. Puis rincez à l’eau tiède pour préserver la kératine.

DÉCRYPTAGE DE LA COMPOSITION DES SHAMPOINGS

Choisissez une formule sans tensioactifs sulfatés. Très abrasifs et particulièrement corrosifs, ils peuvent provoquer des irritations : pellicules, chute de cheveux, excès de sébum. Sont concernés les ingrédients suivants :

  • Sodium Lauryl Sulfate

  • Ammonium Lauryl Sulfate

  • Sodium Laureth Sulfate

  • Ammonium Laureth Sulfate

  • Sodium Lauryl Sulfoacetate

  • Sodium Myreth Sulfate

Certains tensioactifs anioniques sont cependant tolérés par les labels naturels et bio : le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et l’Ammonium Lauryl Sulfate (ALS)

L’alternative plus douce est donc d’adopter à shampoing contenant un tensioactif non anionique, de la famille des glutamates et des glucosites. On les retrouve sous les dénominations :

  • Disodium Cocoyl Glutamate

  • Sodium Lauroyl Glutamate

  • Sodium Cocoyl Glutamate

  • Coco Glucoside

  • Lauryl Glucoside

  • Decyl Glucosite

  • Caprylyl/Capryl Glucosite…

On retrouve également un tensioactif anionique naturel dérivé de l’huile de coco, le Sodium Coco Sulfate : peu coûteux, il est considéré comme moins irritant et ne présente pas de danger. Cependant je le déconseille aux cuirs chevelus sensibles.

Enfin on bannît les PEG et PPG, utilisés dans les produits capillaires comme humectants. Privilégiez davantage les humectants naturels (miel, sirop d’agave, glycérine végétale…) ainsi que les filmogènes (beurres, huiles végétales) et les émollients d’origine naturelle (acide stéarique, caprylic, coco-caprylate…).

Shampoing fraîcheur Mademoiselle Bio


L’APRÈS-SHAMPOING

L’après-shampoing hydrate les longueurs et facilite le démêlage. Vous pouvez utiliser ce soin en cure après chaque shampoing et progressivement réduire l’utilisation à une fois par semaine.

À vrai dire cela dépend de votre texture de cheveux. Mais en règle général, on conseille de ne pas l’utiliser plus de trois fois par semaine pour ne pas les alourdir.

MODE D’EMPLOI : essorez vos cheveux en douceur et déposez le produit délicatement sur la longueur. Sur cheveux courts, appliquez sur les pointes uniquement. Sur cheveux longs, des pointes jusqu’au milieu de la chevelure. Laissez agir au moins trois minutes puis rincez abondamment à l’eau froide pour refermer les écailles.

DÉCRYPTAGE DE LA COMPOSTION DES APRÈS-SHAMPOINGS

Choisissez une formule sans silicone. Ces ingrédients se terminent généralement par –cone ou –xane. Voici une liste (non exhaustive) de ceux que l’on retrouve le plus souvent dans les formulations :

  • Diméthicone

  • Diméthiconol

  • Cyclopentasiloxane

  • Diméthylpolysiloxane

  • Phényldiméthylpolysioxane

  • Phényldiméthicone

  • Cyclométhicone

  • Aminopolysiloxane

  • Amodiméthicone…

Évitez également les équivalents des silicones : les « quats », le Quaternium ou le Polyquaternium, présents sous les dénominations :

  • Cetyl Trimétal Ammonium Chlorure (CTAC)

  • DSDMA/Quaternium-5

  • Dipalmitoylethyl Hydroxyethylmonium Methosulfate

  • Hydroxypropyl Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride

  • Cetrimonium Bromide

Les huiles minérales dérivées du pétrole sont également utilisées comme émollients :

  • Paraffin

  • Paraffinum Liquidum

  • Petrolatum

  • Petrolatum jelly

  • Cera Microcristallina

  • Ceresin

  • Polyisobutylen

  • Mineral Oil

  • Ozokerite…

Pour remplacer les ingrédients listés ci-dessus, je vous conseille simplement de vous reporter à la liste énoncée précédemment pour les shampoings.

 


GOMMAGE, BAIN D’HUILE & MASQUE CAPILLAIRE

LE GOMMAGE CAPILLAIRE : UN SOIN BÉNÉFIQUE MAIS OUBLIÉ

Le gommage capillaire permet d’assainir le cuir chevelu. Il le rééquilibre, élimine les cellules mortes et apaise les démangeaisons.

Réalisez ce soin une fois par saison, soit 3 à 4 fois dans l’année, lorsque vous en ressentez le besoin. Ou en cure, une fois par semaine pendant un mois, pour vous débarrasser des pellicules et soulager les démangeaisons. L’important étant de respecter la sensibilité de votre cuir chevelu.

MODE D’EMPLOI : mélangez 2 cuillères à soupe de sel à 1 cuillère à soupe d’huile végétale. Massez tout en douceur, du bout des doigts, pour activer la circulation sanguine et stimuler la pousse des cheveux. Ajoutez si vous le souhaitez quelques gouttes d’huiles essentielles qui, en plus de leurs vertus, procureront une sensation de fraîcheur instantanée : arbre à thé, menthe poivrée…

BAIN D’HUILE & MASQUES CAPILLAIRES NOURRISSANTS

Les bains d’huile et masques capillaires apportent un soin plus pénétrant, plus nourrissant et plus réparateur notamment sur les longueurs. Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas déconseillés au cuir chevelu à tendance grasse.

Pour trouver le soin qui vous correspond, je vous suggère de consulter le dossier Aroma Zone en fin d’article. Car celui-ci est très complet.

 


PEIGNES & BROSSES

Pour conserver des cheveux en bonne santé, il est important de les démêler. Pour cela vous pouvez utiliser vos doigts, ou acheter des accessoires de qualité, avec des matériaux respectant leur nature.

UN PEIGNE POUR DÉMÊLER, LISSER & COIFFER LES CHEVEUX

Naturellement constitué de kératine, le peigne en corne favorise la brillance et la protection de nos cheveux. Il est aussi hypoallergénique et antistatique. Contrairement au plastique, la matière n’accroche pas la cuticule pilaire : elle lisse les écailles, sans les abîmer. Mais surtout sans les arracher.

Le peigne en bois a les mêmes propriétés que le peigne en corne, à la seule différence que celui-ci est vegan et sans cruauté (car la corne est une matière d’origine animale). Mais tous ne sont pas hypoallergéniques et antistatiques : si ce n’est pas le cas, nourrissez de temps en temps le bois de votre peigne avec quelques gouttes d’huile végétale.

Si vous avez les cheveux lisses privilégiez un peigne à dents serrées. Mais si vous avez les cheveux ondulés, bouclés ou frisés, préférez un peigne à dents larges.

NB: la corne et le bois sont des matières vivantes, naturelles et biodégradables. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à nourrir votre peigne à l’aide d’une huile végétale (jojoba par exemple) pour conserver sa solidité et assurer sa longévité.

UNE BROSSE POUR DÉMÊLER, COIFFER & LIMITER LA CASSE DES CHEVEUX

La brosse en poils de sanglier est idéale pour les cheveux fins. Comme la corne, les poils de sanglier contiennent naturellement de la kératine. Pour les cheveux ondulés, bouclés et frisés, préférez une brosse à picots en bois qui limite la casse et protège les boucles tout en démêlant les cheveux.

En brossant les cheveux depuis la racine, le sébum se répand sur toute la chevelure – permettant ainsi de les hydrater et les nourrir naturellement. Ce geste augmente également le flux sanguin au niveau des follicules pileux. Vos cheveux pousseront ainsi plus vite, tout en étant plus forts.

Pour un brushing lisse, préférez une brosse plate. Pour un brushing souple, adoptez une brosse ronde d’un diamètre de cinq centimètre minimum.

NB: n’hésitez pas à répartir quelques gouttes d’huile végétale sur les picots de la brosse pour nourrir les longueurs de vos cheveux. Et comme expliqué plus haut, pour assurer la longévité de vos accessoires.

 



BIBLIOGRAPHIE : POUR EN SAVOIR PLUS

1 Commentaire

  1. Anonyme
    20 mai 2017 / 10h29

    Super article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.